Nadia Plesner

Nadia Plesner, né en 1981, est une artiste et écrivaine danoise. Elle a été diplômée en 2012 aux Beaux-Arts à la Gerrit Rietveld Academie d’Amsterdam. Au cours de la dernière décennie, Nadia Plesner s’est concentrée sur la disparition des frontières entre la rédaction et la publicité dans les masses-médias.

Elle est largement connue pour son dessin Simple Living, dans lequel elle décrit un enfant darfourien tenant un petit chien et une caricature d’un sac de créateurs dans le but de dénoncer la façon dont les médias occidentaux rapportaient le génocide au Darfour. Simple Living a été imprimé sur des t-shirts et des affiches en 2007 et vendu pour amasser des fonds pour l’organisation Divest for Darfur.

Plus tard, Simple Living est devenu partie intégrante du pastiche de Guernica de l’artiste : la peinture Darfurnica.

En 2015, elle a publié son livre Simple Living, Kamp et Kunst fra en Campingvogn à la maison d’édition Lindhardt & Ringhof. Le livre porte sur l’art et la censure, la réflexion s’articulant autour de la propre expérience de Nadia Plesner.

Photo de l'artiste
Simple Living, 2006

Dans l’oeuvre de Nadia Plesner, réalité virtuelle et physique se mélangent. Le spectateur pénètre dans un univers à la fois de peinture, de dessin, de mosaïques, mais aussi d’installations.
L’industrie de la publicité détermine aujourd’hui en grande partie notre expérience de l’image: les œuvres de Nadia Plesner lui font souvent référence, par le thème ou par l’esthétique. L’omniprésence de cet univers publicitaire donne sa cohérence à la production de l’artiste: malgré la variété des techniques et des matériaux, les œuvres ont en commun le même langage visuel qui caricature le monde de la publicité.

Nadia Plesner est consciente que l’écran est devenu notre nouvelle fenêtre sur le monde. Pour cette raison, elle explore les évolutions du sentiment d’humanité dans une société numérique où chacun peut tout faire défiler sous ses yeux: de la guerre et ses destructions aux potentiels partenaires sexuels, en passant par la nourriture et les biens de consommation.

Nadia Plesner, Plight I, 2019, ecoline sur papier
Nadia Plesner, Space Invaders IV, 2018, crayon sur papier

Parmi les récompenses, citons le prix Provocateur de l’année de Cosmopolitan, un prix Oxcar et une nomination pour le prix des dix meilleurs jeunes JCI.

Nadia Plesner, Assimilation Asylum, 2018, huile sur toile

Le travail de Nadia Plesner fait partie des collections permanentes du Musée de Trapholt, Danemark, Modemuseum Hasselt, Belgique et Herning Highschool, Danemark.

Pour en savoir plus → http://www.nadiaplesner.com